Les Monosurfaces «Voler, simplement»

 

AlpWind : Leader dans le domaine légèreté et montagne
Récemment arrivées dans la galaxie du parapente, les voiles monosurfaces font beaucoup parler d’elles. En conséquence pas mal de légendes et de mythes circulent sur ces étranges machines. Parlons donc d’éléments basés sur des faits. Philippe vole depuis 6 ans avec ces nouveaux types de parapentes. Il a  testé tous les modèles existants.
On peut citer pêle-mêle les ailes : Tensing (Independance), Sir Edmund (skyman), XXlite 1 et XXLite2 (Ozone), Ufo 1 et Ufo 2 (AirDesign), Skin 1 et Skin 2 (Niviuk), Hybrid (Apco), Run&Fly (Dudek)….
Notre leadership est basé sur une expérience pédagogique : Philippe fut l’un des premiers à avoir créé des stages parapente monosurface et enseigné ainsi à des débutants. Martin enseigne également le vol montagne avec des Monosurfaces.
Ainsi chaque aile "Single skin" doit rencontrer son public car chacune a son programme et un comportement différent, il serait risqué de prétendre le contraire.

Un programme clair
Chez AlpWind nous avons déterminé un programme clair : nos stages monosurfaces s’adressent à un public de randonneur, trailer, grimpeur, alpiniste… qui souhaite découvrir le parapente à travers ces voiles pour descendre des montagnes en se faisant plaisir tout en évitant les contraintes pour les genoux et le dos. En plus d’une pédagogie élaborée spécifiquement, basée autant sur l'humain que sur la technique, indispensable à tout élève s'inscrivant dans un cadre de progression, nous avons choisi un matériel qui réponde à 4 critères essentiels à tout pilote :
-    Simplicité de mise en œuvre
-    Suspentage clair (éviter de s’arracher les yeux à vérifier s’il y a des nœuds)
-    Simplicité et tolérance de pilotage
-    Durabilité

 

Le Mythe et la réalité
Beaucoup d'histoires circulent au sujet de ces voiles, souvent colportées par internet ou des pilotes ayant parfois mal cernés l’intérêt ou l’esprit de ces ailes.
Cassons un peu les pattes aux mythes :
Oui, une voile monosurface est facile d’accès, elle n’a rien « d’extrême » ou de compliqué.
Oui, une voile monosurface, de par son comportement, offre un agrément de pilotage à qui cherche un outil simple.
Oui, il faut piloter son aile car c’est une structure souple, on ne peut donc pas faire n’importe quoi.
Oui, une aile monosurface peut atterrir correctement, la preuve en image (VIDEO). C’est souvent le pilote qui n’a pas le savoir-faire ou a mal évalué les conditions.
Oui, on peut faire du thermique avec, d’ailleurs elle est très efficace.
Alors quelles sont les contraintes ?.
Les performances en transition sont médiocres. Mais bon, c’est un outil destiné au vol rando, au vol montagne, au pilotage thermique simple, à la ballade : ce n’est pas pour faire du cross.
Dans le vent il faudra avoir une gestuelle adaptée pour éviter les gonflages intempestifs.

Et surtout votre aile n'est qu'un outil : ce sont vos analyses et décisions qui seront garantes de votre sécurité. D'où la nécessité de s'inscrire dans un apprentissage dans le temps.

 

AlpWind, Un état d’esprit Nature
Nous sommes guide, accompagnateur…les stages montagnes, rando ou vol bivouac sont une spécialité. Bref on aime être dehors !!
Alors durant nos stages, après une période d’enseignement sur site conventionné, nous essayons le plus possible de nous rapprocher du terrain de pleine nature que vous fréquenterez par la suite. Un peu de marche sera au programme. De même nous cherchons à former des pilotes responsables de leurs choix, pas des moutons. Nous avons ainsi développé spécifiquement un outil d’aide à la décision qui vous sera proposé durant les cours. L’évolution de nos stages est la suivante :
- Parapente monosurface Initiation: vous permettra de découvrir sereinement l’activité : l’aile, les décollages et atterrissages, comment se déplacer en l’air…bref, voler simplement.
- Parapente monosurface Progression  : vous aide à monter d’un cran sur des décollages plus complexes (montagne, hiver, vent fort…) ainsi qu’à analyser la météo et improviser des atterrissages.
- Parapente Evolution: pour passer tranquillement de la monosurface au parapente classique et pouvoir voler plus loin. Car, là encore brisons les mythes, même s’ils volent tous les deux, un parapente classique et une monosurface ont des comportements très différents. Un peu comme un vélo et une moto quoi !
- Parapente Perfectionnement Thermique  : est destiné tant aux parapentes classiques qu’aux monosurfaces. Il permet de se perfectionner en thermique, d’augmenter sa durée de vol, de se préparer au cross et de préparer et valider son Brevet de pilote.

 

 

Des séjours innovants et conviviaux
Passionnés de nature et de ballades en montagne nous vous proposons également des séjours innovants et conviviaux : du stage Montagne (lien) et Vol-Bivouac (lien) au Hike & fly (lien),  ils s’adressent tant aux monosurfaces qu’aux parapentes classiques. L’idée étant de se projeter sur des sommets d’altitude, de réaliser de superbes sorties et/ou de découvrir la convivialité et la manière d’organiser un vol bivouac.

Et voilà ! un beau programme pour s’enrichir de nouvelles sensations, de nouveaux horizons et se faire plaisir.
Alors venez vite boucler votre sellette et envolons-nous !!